Quels sont les risques d’utiliser un wifi public ?

Les réseaux wifi publics sont des points d’accès ouverts et disponibles dans de nombreux endroits en ville. Ils offrent la possibilité de se connecter gratuitement à internet et représentent pour les utilisateurs une très belle opportunité. Chacun d’eux s’expose cependant à d’énormes risques en accédant à ces connexions wifi publiques. Il est de ce fait plus qu’utile pour les consommateurs de savoir comment se protéger.

Qu’est-ce qu’un wifi public et quels sont ses avantages ?

Le wifi public a été mis en place pour rendre internet accessible à toute personne disposant de l’outil adéquat. Son installation connaît une véritable expansion dans les villes. C’est une véritable aubaine pour les utilisateurs. En plus d’être gratuit et rapide dans bien des endroits, il permet de bénéficier d’une connexion en dehors de la maison ou du bureau. À la table d’un café, dans le hall d’un aéroport ou encore sur le banc d’un parc, il est possible d’y avoir accès. Il se montre dès lors utile aussi bien pour les citadins que pour les touristes qui en ont souvent besoin.

wifi public gratuit

Le wifi public est donc indispensable. Il sait en plus se montrer utile dans bien des situations. Il peut servir à obtenir une information de dernière minute et à répondre à un mail urgent. Il permet surtout de disposer d’une connexion internet en permanence. Toutes ces possibilités contribuent à rendre son utilisation nécessaire notamment dans cette ère où le numérique occupe une place prépondérante.

Quels sont tous les risques liés à l’utilisation des réseaux wifi publics ?

Les points d’accès wifi gratuits sont une porte ouverte pour les pirates de s’introduire dans les appareils qui y sont connectés. L’avantage de cet accès est l’absence d’authentification du réseau. C’est ce qui fait la joie du consommateur. Pourtant, cet avantage devient un véritable inconvénient. En effet, cette situation donne aux utilisateurs malveillants un accès libre aux données qui sont dans les appareils non sécurisés.

man in the middle

De même, le pirate a la possibilité de se positionner entre l’outil connecté et le point de connexion (attaque de type « man in the middle »). En adoptant une telle posture, les informations envoyées depuis l’appareil piraté transitent par lui avant d’atteindre le point d’accès. De cette façon, il a la latitude d’accéder à chacun des éléments transmis sur internet. Il peut s’agir d’e-mails importants, de données bancaires, de login et mots de passe et de plusieurs d’autres informations importantes. Disposant alors de tous ces renseignements, le pirate peut facilement accéder au nom de l’utilisateur et à tout son système.

Ce dernier peut également faire usage d’une connexion wifi ouverte pour répandre des programmes malveillants. Il peut arriver que le partage de fichiers sur un réseau soit activé sur votre appareil. Dans ce cas, le pirate informatique peut aisément y installer des logiciels infectés. Il est aussi capable de le faire de diverses autres manières notamment en proposant une mise à niveau d’un programme populaire. Si c’est le cas, un simple clic sur cette offre permettra l’installation d’un logiciel malveillant.

La mise en relief de ces risques tend plus à avertir l’utilisateur des éventuels dangers pouvant découler d’un wifi public. Bien entendu, celui-ci ne peut pas se priver d’y avoir recours. Mais il peut tout de même adopter certaines mesures de sécurité pour garantir une meilleure protection sur un réseau ouvert. Il se prévaut ainsi des éventuels piratages des données personnelles.

Quelles sont les solutions pour se protéger et les utiliser plus sereinement ?

Les réseaux de wifi gratuits permettent de se connecter très facilement à internet dans les endroits publics. De ce fait, ils sont ouverts à tous et vous pouvez y avoir accès dans divers lieux tels que les aéroports, hôtels, etc. Cette situation ne devrait normalement pas conduire à penser à un quelconque risque d’intrusion ou de piratage informatique. En revanche, ce n’est malheureusement pas le cas.

De nombreuses études montrent en effet que les utilisateurs s’exposent à d’énormes risques de sécurité en étant connectés à un wifi public. Ceux-ci, sans le savoir mettent ainsi en danger leurs informations personnelles rien qu’en accédant à certains réseaux ouverts. Il faut noter que ces derniers ne sont pas tous réellement ouverts. Des pirates informatiques peuvent mettre en place de faux points d’accès wifi gratuits.

Ils peuvent aussi se servir de programmes servant à rendre vulnérables les clés de sécurité des smartphones ou ordinateurs portables. Toutes ces actions sont ainsi menées dans le but de récupérer les données personnelles des utilisateurs qui y sont stockées. Il demeure néanmoins possible de se connecter en toute sécurité à internet à partir d’un point d’accès public. Cela implique de ce fait d’observer nécessairement un certain nombre de mesures.

S’assurer du réseau sans fil auquel se connecter

Dans un restaurant ou un hôtel, il n’est pas bête de demander directement au commerçant le nom de son réseau. Des pirates peuvent facilement créer un point d’accès wifi malveillant. Ils n’ont juste qu’à le mettre au nom de l’endroit fréquenté. L’utilisateur qui s’y connectera se verra alors dérober certaines informations importantes comme ses données bancaires par exemple. C’est cette question d’insécurité qui a donc conduit la Commission nationale de l’information et des libertés (Cnil) à inciter à la vigilance. Elle précise à cet effet que « plutôt que de vous fier uniquement au nom du réseau qui s’affiche, demandez systématiquement le nom du réseau au commerçant »

Transmettre le moins d’informations possible à un portail d’accès WI-FI

Il est courant de voir des réseaux gratuits exiger certaines données personnelles avant de naviguer sur internet. Dans ce cas, il serait profitable de ne pas utiliser son adresse mail principale. Évitez aussi d’autoriser la diffusion de ses données personnelles à des tiers.

Ne pas diffuser des informations personnelles à partir d’un WI-FI public

Il est recommandé, notamment par la Cnil, de transmettre ses données en passant de préférence par le réseau de l’opérateur internet. Autrement dit, utilisez la connexion 3G/4G. Une autre solution également sécurisante serait de recourir à un VPN (réseau privé virtuel) pour se connecter au wifi public. L’utilisateur encourt ainsi moins de risque en le faisant car cette fonction sécurise les informations confidentielles en les chiffrant.

protection vpn
Une protection VPN est une bonne pratique sur un wifi public

Utiliser des connexions SSL

Lorsque vous ne pouvez pas utiliser une connexion VPN pour naviguer sur internet, il n’est pas impossible d’ajouter un niveau de chiffrement aux communications. Pour cela, il faut veiller à activer l’option « Toujours utiliser HTTPS » pour les sites Web régulièrement visités. Cette action est également requise pour les sites sollicitant la saisie de données d’identification.

Désactiver le partage

Si l’utilisateur ne voit pas l’utilité de partager quoi que ce soit lors de sa connexion sur un réseau public, il lui faut désactiver cette option. Elle peut conduire au piratage de vos données importantes. La fonction partage est accessible dans les réglages des différents systèmes d’exploitation.

Ne pas activer la connexion automatique du wifi de son appareil

Dans un endroit où la connexion n’est pas sécurisée, il peut y avoir des intrusions dans les appareils qui y sont reliés. L’utilisateur malveillant derrière cette action peut copier certaines données, émettre des appels ou SMS et faire encore plus. Voilà pourquoi il est plus que prudent de ne pas activer l’accès automatique du wifi aux réseaux étrangers. Cette fonction peut être activée uniquement pour la connexion du domicile ou du bureau.

Par ailleurs, faites régulièrement les mises à jour du système d’exploitation de l’appareil (ordinateur ou smartphone). Vous améliorez les performances de ce dernier. Vous êtes alors protégé contre les intrusions pouvant vous causer des dommages. Par conséquent, prenez le soin de mettre toutes ces solutions en application pour votre sécurité.

Laisser un commentaire