Les meilleures pratiques pour protéger un blog WordPress des attaques

sécuriser site wordpress

En matière de sĂ©curitĂ© web, la vigilance est de mise. Les sites WordPress sont des cibles prisĂ©es des cybercriminels en raison de leur popularitĂ©. Les attaques peuvent avoir des consĂ©quences dĂ©sastreuses, touchant aussi bien la confidentialitĂ© des donnĂ©es que la stabilitĂ© des plateformes. Il est donc crucial de sĂ©curiser WordPress de manière proactive avant qu’il soit trop tard. Cet article vous guidera Ă  travers les meilleures pratiques pour renforcer la sĂ©curitĂ© de votre blog WordPress.

SĂ©curiser WordPress Proactivement : les bonnes habitudes

Pour sécuriser votre site WordPress, il est essentiel de prendre certaines habitudes indispensables :

  • Mettre Ă  jour rĂ©gulièrement WordPress : les mises Ă  jour contiennent souvent des correctifs de sĂ©curitĂ© cruciaux.
  • Utiliser des plugins de sĂ©curitĂ© : choisir des plugins rĂ©putĂ©s pour renforcer la protection de votre site (une liste de plugin rĂ©putĂ©s est donnĂ© plus bas dans l’article).
  • Sauvegarder rĂ©gulièrement votre site : assurez-vous de disposer de copies de sauvegarde en cas d’attaque.

Importance des Plugins Sécurisés

Lorsqu’il s’agit de plugins, leur sĂ©curitĂ© est souvent nĂ©gligĂ©e, pourtant ils reprĂ©sentent des vecteurs d’attaque potentiels. Un exemple frappant est la faille dĂ©couverte dans le plugin Forminator, qui a affectĂ© plus de 300 000 sites. Les actions immĂ©diates Ă  mettre en place dès maintenant sur votre site WordPress :

  • Mettre Ă  jour les plugins : assurez-vous d’avoir la version la plus rĂ©cente de chaque plugin installĂ© sur votre site.
  • Limiter l’usage des plugins : dĂ©sactivez et supprimez les plugins inutiles. Moins de plugins signifient moins de vulnĂ©rabilitĂ©s potentielles.
  • Surveiller les mises Ă  jour : utilisez des extensions comme WP Updates Notifier pour ĂŞtre informĂ© rapidement des nouvelles versions disponibles.

Mettre Ă  jour un plugin n’est pas compliquĂ© et reste très rapide. Rendez-vous dans l’administration de votre WordPress puis « extensions » > « extensions installĂ©es ». Choisissez l’extension Ă  mettre Ă  jour et cliquer sur « mettre Ă  jour maintenant ».

mise a jour plugin

Si vous disposez d’un grand nombre de sites WordPress, il est conseillĂ© d’utiliser des gestionnaires tels que MainWP qui vous permettent de mettre Ă  jours les extensions et thème de tout vos sites Ă  partir d’une seule et mĂŞme interface.

SĂ©curiser la connexion et l’authentification

Les tentatives de connexion non autorisées représentent une menace constante pour les sites WordPress. Les attaques par force brute visent à deviner vos identifiants en essayant plusieurs combinaisons.

Renforcer la sécurité de la connexion

  • Authentification Ă  deux facteurs (2FA) : ajoutez une couche supplĂ©mentaire de sĂ©curitĂ© en exigeant un code supplĂ©mentaire pour chaque connexion. Des plugins comme Google Authenticator ou Authy peuvent ĂŞtre utiles.
  • Limiter les tentatives de connexion : utilisez des plugins de sĂ©curitĂ© comme Login Lockdown pour bloquer les adresses IP après plusieurs tentatives Ă©chouĂ©es.
  • Utilisation de mots de passe forts : encouragez les utilisateurs Ă  adopter des mots de passe complexes et uniques. Des plugins comme WP Password Policy Manager peuvent imposer des règles de crĂ©ation de mots de passe.
  • Changer l’url d’accès Ă  l’administration : pour limiter les tentatives de brute force sur votre administration, changer l’url d’accès (par dĂ©faut wp-admin) par une chaine de caractères alĂ©atoires. Vous pouvez par exemple utiliser WP Hide Login.

Protection des fichiers et du serveur

Pour protéger votre site web, il est essentiel de sécuriser les fichiers et la configuration du serveur.

Configuration des fichiers

  • Fichier config.php : dĂ©placez ce fichier en dehors du rĂ©pertoire public du web et limitez son accès via le fichier .htaccess.
  • Droits des fichiers: assurez-vous que seuls les fichiers et dossiers nĂ©cessaires sont accessibles en Ă©criture. Les permissions de fichiers doivent ĂŞtre strictes, par exemple 644 pour les fichiers et 755 pour les dossiers.
  • Protection du fichier wp-admin : limitez l’accès Ă  ce rĂ©pertoire en utilisant le fichier .htaccess pour autoriser uniquement certaines IP.

Configuration du serveur

  • Certificat SSL : activez SSL pour chiffrer les donnĂ©es Ă©changĂ©es entre le serveur et les utilisateurs. Les certificats SSL garantissent que les informations sensibles, comme les donnĂ©es de connexion, restent protĂ©gĂ©es.
  • Configurer PHP : optimisez les paramètres PHP pour amĂ©liorer la sĂ©curitĂ©. DĂ©sactivez les fonctions PHP inutiles qui peuvent ĂŞtre exploitĂ©es par des attaquants.

Utilisation des plugins de sécurité

Les plugins de sécurité pour WordPress offrent des solutions complètes pour sécuriser votre site.

Plugins recommandés :

  • Wordfence Security : ce plugin offre une protection en temps rĂ©el, un scanner de malwares, et un pare-feu.
  • Sucuri Security : propose des audits de sĂ©curitĂ©, la surveillance de l’intĂ©gritĂ© des fichiers, et des alertes de sĂ©curitĂ©.
  • iThemes Security : idĂ©al pour renforcer les faiblesses connues de WordPress, il propose plus de 30 façons de sĂ©curiser votre site.

Surveillance et maintenance continue

La sĂ©curitĂ© d’un site WordPress n’est pas une tâche ponctuelle, mais un processus continu.

Surveillance proactive

Utilisez des plugins comme Activity Log pour surveiller les actions effectuées sur votre site. Ces outils enregistrent toutes les activités des utilisateurs, des connexions aux modifications de contenu, vous permettant de suivre en temps réel ce qui se passe sur votre site. En détectant rapidement les comportements suspects, vous pouvez réagir immédiatement pour prévenir les attaques et protéger vos données.

    RĂ©actions rapides

    • Tableau de bord : gardez un Ĺ“il sur votre tableau de bord WordPress pour rester informĂ© des mises Ă  jour et des alertes de sĂ©curitĂ©.
    • RĂ©agir aux alertes : ne nĂ©gligez jamais une alerte de sĂ©curitĂ©. Qu’il s’agisse d’une mise Ă  jour nĂ©cessaire ou d’une activitĂ© suspecte, rĂ©agissez immĂ©diatement.
    • Surveillez les pages indexĂ©es de votre site : sur la search console de Google, ou directement en faisant un site:votreurl dans Google, regardez le nombre de pages indexĂ©es. Si vous voyez un nombre très au-dessus de ce qui devrait correspondre Ă  votre nombre de page c’est possiblement un hack.

    Importance de l’hébergement sécurisé

    Choisir un hébergeur de confiance

    L’un des piliers fondamentaux pour sécuriser votre site WordPress repose sur le choix d’un hébergeur de confiance comme Cloudways ou O2switch. Un hébergeur de qualité ne se contente pas de fournir un espace de stockage et une bande passante. Il doit offrir une infrastructure de sécurité robuste. Les serveurs doivent être équipés de pare-feu et de protections DDoS pour empêcher les attaques de saturation. Cloudways intègre également un WAF qui va apporter des protections supplémentaires./

    Les sauvegardes régulières, idéalement quotidiennes, doivent être une norme pour garantir la récupération rapide de vos données en cas de problème. Enfin, en cas d’hébergement mutualisé, assurez-vous que chaque compte utilisateur est isolé des autres pour éviter les contaminations croisées en cas d’attaque sur un autre site hébergé sur le même serveur.

    Surveillance proactive par l’hébergeur

    La surveillance proactive est un autre aspect crucial d’un hébergeur sécurisé. Les meilleurs hébergeurs offrent un monitoring 24/7 pour détecter et réagir immédiatement aux menaces potentielles. Les mises à jour de sécurité doivent être automatisées, garantissant que le serveur et les logiciels qu’il exécute sont toujours à jour et protégés contre les dernières vulnérabilités. En choisissant un hébergeur qui prend la sécurité au sérieux, vous posez les bases d’une protection solide pour votre site WordPress.

    Renforcer la sécurité avec des en-têtes HTTP

    Les en-têtes HTTP jouent un rôle souvent sous-estimé dans la sécurisation de votre site WordPress. Implémenter une politique de sécurité du contenu (CSP) est essentiel pour empêcher les attaques de type cross-site scripting (XSS) en contrôlant quelles ressources peuvent être chargées par votre site.

    L’en-tête Strict-Transport-Security (HSTS) force les navigateurs à utiliser uniquement HTTPS, ce qui renforce la sécurité en protégeant contre les attaques man-in-the-middle. De plus, l’en-tête X-Frame-Options empêche votre site d’être intégré dans des iframes par des tiers, réduisant ainsi le risque d’attaques de type clickjacking.

    Enfin, l’en-tête X-Content-Type-Options empêche le navigateur d’interpréter incorrectement les types de contenu, une protection cruciale contre certaines attaques.

    Sécurisation avancée de la base de données

    Préfixe des tables de la base de données

    Modifier le préfixe par défaut des tables de votre base de données WordPress est une étape simple mais efficace pour sécuriser votre site. Par défaut, WordPress utilise le préfixe wp_ pour ses tables de base de données, ce qui est bien connu des attaquants. En changeant ce préfixe par quelque chose d’unique, vous rendez plus difficile pour les attaquants de deviner les noms de vos tables et de mener des attaques automatisées.

    Permissions d’accès à la base de données

    Limiter les permissions d’accès à la base de données est une autre mesure essentielle. Créez des comptes utilisateurs dédiés avec des permissions restreintes pour les différentes opérations du site. Assurez-vous que les permissions sont ajustées en fonction des besoins réels, en évitant de donner des droits superflus qui pourraient être exploités en cas de compromission. Cette approche minimise les risques en cas d’accès non autorisé à la base de données.

    Bonnes pratiques pour la gestion des utilisateurs

    RĂ´les et permissions

    Gérer les rôles et permissions des utilisateurs avec soin est crucial pour maintenir la sécurité de votre site WordPress. Assignez des rôles précis selon les besoins de chaque utilisateur et évitez de donner des permissions administratives à ceux qui n’en ont pas besoin. Révisez régulièrement les permissions pour vous assurer qu’aucun utilisateur ne dispose de droits superflus. Cette pratique réduit les risques de compromission en limitant les accès aux fonctionnalités critiques.

    Supprimer les utilisateurs inactifs

    Les comptes utilisateurs inactifs reprĂ©sentent une menace pour la sĂ©curitĂ© de votre site. Supprimez ou dĂ©sactivez rĂ©gulièrement les comptes inutilisĂ©s pour minimiser les points d’accès potentiels. En maintenant une liste d’utilisateurs active et pertinente, vous renforcez la sĂ©curitĂ© globale de votre site en rĂ©duisant les opportunitĂ©s pour les attaquants de pĂ©nĂ©trer votre système. Vous pouvez aussi Ă©viter d’appeler votre utilisateur principal « admin » pour qu’il soit encore plus discret et donc protĂ©gĂ©.

    Conclusion

    ProtĂ©ger un blog WordPress des attaques peut sembler une tâche ardue au vu du nombre d’attaiques, mais avec les bonnes stratĂ©gies et les meilleures pratiques, vous pouvez considĂ©rablement amĂ©liorer la sĂ©curitĂ© de votre site web.

    Si vous respectez les consignes de cet article et qu’en plus vous vous assurez de disposer d’avoir de bonnes politique de sauvegarde vous assurerez la bonne santĂ© et la continuitĂ© de votre business en ligne.

    Catégories Web

    Laisser un commentaire